Glyphosate : retour sur un bras de fer

« SÉNAT 360 » sur PUBLIC SÉNAT – 05/10/2017

Glyphosate. Alors qu’une famille a annoncé son intention de porter plainte contre le géant de l’agrochimie, Monsanto, le vote pour la réautorisation de cette molécule a été reportée.

Invité de Sénat 360, François Veillerette, directeur de Générations futures, estime «qu’on doit organiser un calendrier de sortie du glyphosate. » Générations Future est l’auteur d’un rapport sur « l’exposition des Français au glyphosate, »  François Veillerette s’alarme des possibles effets nocifs de cette substance. Une position radicalement opposée à celle de Christophe Robin, membre des jeunes agriculteurs de France. Pour ce dernier l’interdiction du glyphosate l’obligerait à « utiliser d’autres produits beaucoup plus nocifs. » Selon l’agriculteur, « aujourd’hui il n’y a pas de solution de secours, il n’y a pas d’alternatives. » Christophe Robin souligne que « les aides au maintien de l’agriculture biologique viennent de disparaître » et que « l’agriculture française a une des normes les plus dures et les strictes. » Pas d’alternatives ? Ce n’est pas l’avis de Joël Labbé, sénateur écologiste. L’élu du Morbihan prend l’exemple d’une exploitation certifiée biologique « le Gaec Ursule » en Vendée : « 270 hectares, un système polyculture élevage, système fourragé non seulement sans glyphosate mais sans produits chimiques de synthèse. »

Laisser un Commentaire

ouvrir