bandeau-le-monde-fr

« Monsieur le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, défendons une agriculture biologique de qualité »

LE MONDE – Tribune – 09/07/2019

Alors que le Comité national de l’agriculture biologique (CNAB) s’apprête à statuer, le 11 juillet, sur l’utilisation de serres chauffées en bio permettant la production de fruits et légumes en toute saison, un collectif de près de 100 parlementaires dans une tribune au « Monde » appelle Didier Guillaume, ministre de l’agriculture, à se prononcer contre une pratique qui contrevient à l’éthique du bio.

Tribune. Depuis près de trois mois, un débat anime la profession agricole française : faut-il, ou non, autoriser en France l’utilisation de chauffage sous serres en bio, pour la production de fruits et légumes à contre-saison ? Déjà, une pétition appelant à l’interdiction de cette pratique rassemble près de 80 000 signataires.
Lire aussi Un moment charnière pour la transition écologique

A la veille du 11 juillet, date à laquelle le Comité national de l’agriculture biologique (CNAB) doit trancher cette question, les acteurs du bio attendent à ce que vous vous prononciez clairement. Car au-delà du sujet des serres chauffées, c’est la transition agricole et énergétique de notre pays qui est en jeu. Doit-on pour en assurer la croissance à court terme banaliser l’agriculture bio à l’heure de l’urgence climatique ? Faut-il au contraire cultiver sa cohérence écologique afin qu’elle reste pionnière pour l’ensemble de notre agriculture et participe à l’éducation d’une société plus respectueuse des saisons et de la nature ?
Article réservé à nos abonnés Lire aussi La grande bascule vers le bio de l’agriculture française

Nous, parlementaires de tous bords politiques, vous appelons à refuser l’utilisation de chauffage sous serres bio en France et à défendre cette interprétation cohérente du règlement européen auprès de la Commission européenne. Cet arbitrage est capital pour défendre une bio éthique, attendue par nos concitoyens et précieuse pour la transition agro-écologique de notre pays.

Premiers signataires :
Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle (PS) ; Sandrine Le Feur, députée du Finistère (LREM) ; Joël Labbé, sénateur du Morbihan (EELV).

> Liste complète des signataires

Laisser un Commentaire

ouvrir