Accueil

« Je suis entré en politique presque par hasard. »

Les conclusions du premier Sommet de la Terre Rio 1992 ont éveillé mon engagement en faveur du développement durable. Elu maire de Saint-Nolff en 1995, puis sénateur du Morbihan en 2011, j’affiche et j’affirme ma volonté de bousculer la pratique politique parce qu’il est urgent de changer de modèle économique et social, non seulement au niveau local ou national, mais aussi au niveau mondial.

Certains diront encore que c’est là une utopie de doux rêveur : oui, le rêve de réaliser l’unité du monde est une utopie, mais lorsqu’il s’agit d’en assurer la survie, cette utopie devient la plus belle des utopies, le plus beau des rêves, un grand rêve que nous avons collectivement le devoir de mettre en œuvre.

Je souhaite que nous soyons de plus en plus nombreux, pour constituer ce peuple en marche qui cultive l’audace d’espérer.

 

 
………………………………………………………………………………………..
Cette semaine au Sénat
/ Actualité du Groupe écologiste du Sénat
………………………………………………………………………………………..

ouvrir