Tous les articles dans Articles

211 Articles
Féminin Bio

Cantines : « plus on fait de bio, plus il y a d’économies »

FÉMININ BIO – 16/11/2017

Le premier rapport de l’Observatoire de la restauration collective bio et durable, présenté ce mercredi 15 novembre 2017, montre chiffres à l’appui que le prix moyen d’un repas contenant 20% de bio dans les cantines scolaires n’est pas plus élevé qu’un repas 100% conventionnel.

L'Est Républicain

L’adieu des communes aux phytosanitaires

L’EST RÉPUBLICAIN – 02/11/2017

Depuis le 1er  janvier 2017, la loi interdit aux personnes publiques d’utiliser des produits chimiques pour l’entretien des espaces verts. Dans le pays de Montbéliard, la commune de Mandeure compte parmi les précurseurs.

Reporterre

Les huîtres sont-elles vraiment naturelles ? Quatre questions, quatre réponses

REPORTERRE – 2/11/2017 -Par Julie Lallouët-Geffroy

Naissain, écloserie, triploïde, biologique, naturelle, mois en « r »… les questions sur les huîtres sont multiples, sans même parler du label AB, discuté par les professionnels. Pour mieux comprendre la vie de ces mollusques, Reporterre a mis les pieds dans l’eau.

Libération.fr

Responsabilité sociale des entreprises : 245 parlementaires veulent voir Macron faire bouger l’Europe

LIBÉRATION – 26/10/2017 – Par Lilian Alemagna

Dans un texte adressé au président de la République, députés et sénateurs de plusieurs obédiences exhortent la France à peser sur l’ONU pour un traité en faveur du «respect des droits humains dans les entreprises multinationales».

Pierre Rabhi à Vannes

Pierre Rabhi, le Gandhi de l’espoir, à Vannes

MATHURIN.COM

Il est des jours où l’on se trouve dans l’intensité d‘une rencontre humaine inattendue. Au printemps, un ami m’aura initié au parcours d’un homme d’exception, grâce à un film dans un petit cinéma, le Vulcain, qui me faisait penser quelque peu au Cinéma Paradiso du film éponyme, à Inzinzac-Lochrist, dans le Morbihan.

La Gazette

Rendre possible, ce qui est nécessaire…

LA GAZETTE – Par J.-M. F.

Joël Labbé, sénateur du Morbihan a fait sienne la citation de l’abbé Pierre : « l’art de rendre possible, ce qui est nécessaire. » D’où son combat, de longue date, contre les pesticides et ce, malgré les pressions…

Journal du Parlement

Pas de retour en arrière possible pour les pesticides néonicotinoïdes !

JOURNAL DU PARLEMENT N° 73 – Par Joël Labbé, Sénateur du Morbihan, Vice-président de la Commission des Affaires économiques

L’interdiction au 1er septembre 2018 des produits phytopharmaceutiques contenant des néonicotinoïdes, ces pesticides incriminés dans le déclin des pollinisateurs, ainsi que les semences traitées avec ces produits a été actée en juillet 2016 dans la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, après des mois de discussions et de navette parlementaire.

20 minutes

VIDEO. Participation citoyenne : «Il n’y a pas d’obligation pour les députés de délibérer d’une pétition»

20 MINUTES – 03/10/2017 – Par Thibaut Le Gal

 POLITIQUE / Le documentaire «Des Clics de Conscience», qui sort mercredi au cinéma, montre la difficulté des citoyens pour participer à l’élaboration de la loi…

Les infos du pays gallo

Questembert. Fermes d’Avenir Tour : entretien avec Joël Labbé et Luc Foucault

LES INFOS DU PAYS GALLOPar Raymond Le Théoff

 

Qu’est-ce qui motivent vos présences à Ferme d’Avenir Tour ?

J.Labbé- Je suis très heureux d’être là. L’agriculture qui est mis en avant par les fermes d’avenir, c’est exactement le type d’agriculture que j’ai défendu tout au long de mon mandat. Il s’agit d’agriculture, mais aussi de l’alimentation qui est directement liée. C’est un avenir à l’échelle locale et à l’échelle planétaire. La mondialisation de l’alimentation est un non-sens.  

Ouest France

Sénatoriales Morbihan. Résultats. Joël Labbé réélu sénateur [portrait]

OUEST-FRANCE – 24/11/2017

Le Morbihannais Joël Labbé vient d’être réélu ce dimanche 24 septembre 2017 sénateur du Morbihan. L’ancien maire écologiste de Saint-Nolff (Morbihan) qui revendique son côté « rock’n’roll » va pouvoir donner six ans encore de la voix au Sénat. Joël Labbé a réussi à se faire entendre et aujourd’hui, une loi en vigueur depuis le 1er janvier 2017 sur l’interdiction des pesticides porte son nom. Et une autre sur l’interdiction des néonicotinoïdes, entrera en vigueur au 1er juillet 2018.

Joël Labbé vient d’être réélu sénateur du Morbihan à l’issue des élections sénatoriales 2017 dont le scrutin s’est tenu ce dimanche 24 septembre au Palais des arts à Vannes.Il retrouvera dans quelques heures son siège pour un deuxième mandat.

Joël Labbé, un sénateur « rock’n’roll »

Le Morbihannais Joël Labbé dit de lui-même qu’il a un côté « rock’n’roll ». Du genre à retirer sa cravate dans l’hémicycle au Sénat (une entorse majeure au protocole) ulcéré par le rejet, de la part de ses collègues, de sa résolution en faveur de l’interdiction d’insecticides nocifs pour les abeilles.

Car Joël Labbé, sa chanson favorite serait plutôt « Rock around l’écologie ». À 64 ans, l’ancien maire de Saint-Nolff est toujours un écolo dans l’âme, même s’il a mis fin à sa lune de miel avec Europe Écologie les Verts.

Une loi sur les pesticides à son actif

Plutôt électron libre que mouton le Joël. D’ailleurs, il a réussi à se faire entendre et aujourd’hui, une loi en vigueur depuis le 1er janvier 2017 sur l’interdiction des pesticides porte son nom. Et une autre sur l’interdiction des néonicotinoïdes, entrera en vigueur au 1er juillet 2018.

Jamais à court d’idéal, en plein mois de juillet, il a lancé une consultation citoyenne sur deux projets de loi visant à rétablir la confiance dans l’action publique. Question confiance justement, celle des élus morbihannais lui est acquise. Réélu ce dimanche, Joël Labbé va pouvoir donner six ans encore de la voix au Sénat.

ouvrir