Tous les articles dans Articles

187 Articles
Public Sénat - Au cœur du débat

La PAC ne doit pas devenir une variable d’ajustement de l’Union européenne

PUBLIC SÉNAT – 11/04/2017 – Par Pierre de Boissieu

Ce mardi au Sénat, la France, l’Irlande, l’Italie et la Pologne, quatre grandes puissances agricoles européennes, ont présenté, à travers la voix de leurs parlementaires, une déclaration commune sur l’avenir de la Politique agricole commune (PAC). Elles refusent que la PAC devienne une « variable d’ajustement du budget de l’Union. »

Le Télégramme

Clés du sol. Joël Labbé a expliqué sa loi

LE TÉLÉGRAMME –  04/04/17

Chloé Cordellier, chargée de mission littoral et développement local SMRE, et Jean-Paul Lothoré, adjoint landévantais à l’environnement, entourent le sénateur morbihannais Joël Labbé lors de sa prise de parole au sujet de sa loi.

Huffington Post

Nous défendons la création d’une Organisation Mondiale de l’Environnement pour débarrasser la planète des pesticides dangereux

HUFFIGTON POST – 03/04/2017

Nous avons besoin d’une instance internationale susceptible d’imposer les normes environnementales aux firmes privées dont les moyens financiers permettent d’influencer les politiques gouvernementales.

Environnement Magazine

Limiter l’utilisation des produits phytosanitaires en Europe : une proposition de résolution déposée au Sénat

ENVIRONNEMENT MAGAZINE.FR – 29/03/2017

Le 23 mars 2017, Joël Labbé et plusieurs de ses collègues ont déposé une proposition de résolution au Sénat visant à limiter l’utilisation des produits phytosanitaires au sein de l’Union européenne. Leurs souhaits : que l’Union européenne interdise à la fois l’utilisation des produits phytosanitaires par les personnes publiques, exceptions faites pour quelques domaines particuliers, et la vente aux particuliers qui, faute de connaitre réellement les dangers auxquels ils s’exposent, procèdent souvent à un surdosage.

La France Agricole

Phytos/Usages non agricoles – La France comme exemple

LA FRANCE AGRICOLE – 28/03/2017

Dans une proposition de résolution européenne datée du 23 mars 2017, le sénateur Joël Labbé propose d’étendre la réduction de l’utilisation non agricole des produits phyto, effective et en cours en France, à l’Europe. Interdiction de la vente aux particuliers et de l’utilisation de produits phyto par les communes et services de l’État sont au menu.

Public Sénat

Le sénateur Joël Labbé veut un encadrement plus strict des pesticides en Europe

PUBLIC SÉNAT – 28/02/2017 – Par Pierre de Boissieu

Ce mardi, Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, a présenté une proposition de résolution européenne visant à interdire les usages non agricoles des pesticides, comme c’est déjà le cas en France.

Le Télégramme

Frelons asiatiques. La chasse est ouverte !

LE TÉLÉGRAMME – 04/03/2017

Département pilote en matière de lutte contre le frelon asiatique, le Morbihan n’en demeure pas moins victime d’une prolifération massive de l’insecte invasif. Face à cette nuisance, l’association des maires du département a décidé de passer à l’offensive.

Sud-Radio

Isabelle Saporta : « Les politiques ne font plus leur métier »

SUD RADIO – Par Jérémy Jeantet – 27/02/2017

Sud Radio : Vous nous parlez du poids de ces lobbies qui sont partout à glisser à l’oreille de nos législateurs ce qu’il est bon d’écrire dans la loi.

Isabelle Saporta : C’est, hélas, ce qui décrédibilise tous les jours la parole politique. Prenez l’exemple des perturbateurs endocriniens.

Europe 1 Jdd

La lettre de 154 parlementaires à Hollande : « La France doit reconnaître l’Etat de Palestine »

EUPOPE 1 Le Jdd – 25 /02/2017

EXCLUSIF – Dans le JDD, des élus de l’ensemble des groupes des deux assemblées publient un appel à François Hollande pour qu’avant la fin de son quinquennat, il reconnaisse l’Etat de Palestine.

Ouest France

Pesticides : l’urgence de règles claires

OUEST-FRANCE – 20/12/2016

Point de vue. Par Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan.

L’arrêté de 2006 relatif à la mise sur le marché et à l’utilisation des produits pesticides a été abrogé le 6 juillet dernier. Le Conseil l’a jugé illégal sur le plan procédural pour absence de notification à la Commission européenne.

ouvrir