Ouest-France

40 % des communes engagées dans la démarche

OUEST-FRANCE / 10-10-2015

Elle porte le nom d’un élu écologiste breton, Joël Labbé, sénateur du Morbihan. La loi Labbé votée en janvier 2014, interdira l’usage des pesticides dans les espaces verts publics à partir de 2020 et dans les jardins particuliers à compter de 2022. Environ 40 % des communes se sont déjà engagées dans la démarche « zéro phyto ».

Tous usages confondus, la France reste cependant le premier consommateur de pesticides en Europe, avec plus de 5 kg par hectare et par an. Le plan Ecophyto, lancé en 2008 et issu du Grenelle de l’environnement, prévoyait d’en réduire l’usage de 50 % d’ici 2018. Un objectif aujourd’hui reporté à 2025.

Les volumes vendus ont significativement baissé au cours des toutes dernières années. Mais des études relèvent aussi que de nouveaux produits mis sur marché contiennent plus de matière active et présentent donc une plus grande toxicité.

90 % des pesticides sont utilisés en agriculture, 7 % par les jardiniers amateurs et 3 % par les autres usagers, dont les collectivités et les entreprises.

Laisser un Commentaire

ouvrir