Cohiniac plein écran

Agir maintenant pour sauver l’apiculture

La mortalité des abeilles est bien réelle. Réelle et dramatique par les risques que cela fait peser à terme sur la biodiversité, mais aussi réelle et dramatique pour les apiculteurs qui voient leur cheptel décimé. La survie économique des exploitations apicoles est en jeu. Il est nécessaire d’agir immédiatement. Joël Labbé, Yannick Jadot, député européen du Grand Ouest, et René Louail, ancien conseiller régional de Bretagne, étaient présents le vendredi 25 mai chez François Le Dudal, apiculteur à Cohiniac, pour visiter l’exploitation et mesurer de visu les dégâts et leurs conséquences.

Aux côtés des différentes représentations syndicales, ils ont formulé des demandes d’urgence précises pour sauver la profession. En collaboration avec le nouveau Collectif pour la survie de l’abeille et le Comité de soutien des élus à l’abeille et aux apiculteurs, de nouvelles actions seront mises en place très prochainement, dans le but d’interpeller directement les responsables gouvernementaux
sur cette catastrophe écologique et économique sans précédent.

 

Dans la presse

> Le Monde

Laisser un Commentaire

ouvrir