Appel pour l’interdiction des néonicotinoïdes : Joël Labbé (EELV) souhaite obtenir une majorité au Sénat

Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, avait déposé en février dernier une proposition de résolution visant à interdire les néonicotinoïdes, insecticides incriminés dans le déclin des pollinisateurs. Il n’avait pas réussi à trouver une majorité au Sénat. Depuis lors, l’Assemblée Nationale a adopté un amendement dans le cadre du projet de loi biodiversité pour rendre effective leur interdiction au 1er janvier 2016. Le texte sera examiné en séance au Sénat courant octobre. Joël Labbé espère bien cette fois obtenir une majorité au Sénat pour confirmer cette avancée.

Dans cet objectif, il vient de co-signer, avec des collègues députés et sénateurs, « L’appel des Parlementaires pour l’interdiction des Néonicotinoïdes ». Une quarantaine d’entre eux ont déjà apporté leur signature à ce texte qui demande de prohiber « ces substances solubles, (qui) imprègnent toute la plante jusqu’à son pollen, s’infiltrent dans le sol et se répandent par les eaux de surface et souterraines. »

Joël Labbé souhaite que les citoyens se mobilisent et sensibilisent leurs parlementaires sur ce dossier majeur en termes de préservation de la biodiversité et de santé publique.

 Joël Labbé / Communiqué de presse

………………………….

> Lire l’appel des parlementaires pour l’interdiction des néonicotinoïdes

Laisser un Commentaire

ouvrir