Tous les articles dans Articles

259 Articles
Ouest-France

Écoles Diwan. 28 parlementaires bretons interpellent Emmanuel Macron

OUEST-FRANCE – 28/06/2018

Dans un courrier adressé au président de la République, des députés et sénateurs demandent la mise en place de trois mesures prioritaires pour permettre la survie du réseau Diwan, écoles, collèges et lycées dans lesquels l’enseignement est dispensé en breton.

bandeau-actu-environnement-2

Pesticides : ce que prévoit le gouvernement pour protéger les riverains des zones traitées

ACTU-ENVIRONNEMENT – 25/06/2018 – Par Sophie Fabrégat

Le gouvernement prévoit la mise en place de mesures proportionnées de protection des habitations et, en dernier recours, la définition de zones tampons. Une proposition de loi et des amendements tendent à aller beaucoup plus loin.

L'Humanité

Devant le Sénat, des gilets pour empêcher la noyade du droit d’asile

L’HUMANITÉ – 20/06/2018 – Par Emilien Urbach

Un collectif de citoyens est venu, hier, demander aux parlementaires de s’opposer au projet de loi examiné cette semaine par la Haute Assemblée.

France 3 régions

Cantines bio : l’appel du 19 juin d’un adjoint de Mouans-Sartoux et d’un sénateur du Morbihan

FRANCE 3 RÉGIONS / FRANCE INFO – Provence – Alpes-Côte d’Azur – Alpes-Maritimes – Grasse – 20/06/2018 – Par Catherine Lioult

Le Sénat en commission a retiré un article de loi imposant 20% de bio dans la restauration collective à l’horizon 2022. Joël Labbé (sénateur écologiste du Morbihan) et Gilles Pérole (élu local à Mouans-Sartoux (06))  invitent les élus à revoir leur copie avant l’examen du texte.

Campagnes & environnement

Loi Égalim : les 20 % de bio dans les cantines en sursis

CAMPAGNES ET ENVIRONNEMENT – 20/06/2018 – Par Eloi Pailloux

20 % de bio en restauration collective, ce serait créer un appel d’air pour le bio importé, selon les membres de la commission économique du Sénat, qui ont retiré la mesure du projet de loi Égalim. Des parlementaires veulent convaincre les sénateurs de réintroduire cette mesure lors de l’examen en séance plénière, à partir du 26 juin.

Huffingtonpost.fr

Loi asile et immigration : pourquoi cette montagne de gilets de sauvetage a été déposée devant le Sénat

HUFFINGTONPOST/FR – 19/06/2018

IMMIGRATION – Un collectif de bénévoles d’aide aux migrants a déversé ce mardi 19 juin au matin des gilets de sauvetage devant le Sénat pour alerter sur les naufrages en mer et protester contre le projet de loi asile-immigration qui sera examiné dans l’après-midi, a constaté une journaliste de l’AFP.

Bioaddict

Les sénateurs ont rejeté l’objectif de 20% de bio dans les cantines

BIOADDICT.FR – 18/06/2018 – Par Anne-Françoise Roger

Zéro produit bio dans les cantines, ce sera peut-être possible. Les sénateurs ont rejeté l’obligation de 20% de produits bio en 2022 introduites par les députés dans la Loi sur l’agriculture et l’alimentation. L’argument porté par un sénateur membre de la FNSEA, syndicat agricole favorable à l’agrochimie, est qu’il faudrait trop importer pour y parvenir.

Libération

Loi agriculture : «Les sénateurs n’ont pas compris le rôle primordial de l’abeille»

LIBÉRATION 15/06/18 – Par Coralie Schaub
Interview de Gilles Lanio président de l’Union nationale de l’apiculture française

Pendant que les abeilles disparaissent, les sénateurs éliminent du projet de loi agriculture les timides mesures cherchant à réduire l’utilisation de pesticides. Gilles Lanio, président de l’Union nationale de l’apiculture française, lance un énième cri de détresse.

Public Sénat - Au cœur du débat

Le Sénat retire l’objectif de 20% de produits bio dans les cantines

PUBLIC SÉNAT –  14/06/2018 – Par Guillaume Jacquot

Lors de l’examen du texte agriculture et alimentation en commission des Affaires économiques, les sénateurs ont retiré l’objectif de 20% de produits issus de l’agriculture biologique dans les repas de la restauration collective publique.

Public Sénat - Au cœur du débat

Prix, pesticides, ordonnances : le Sénat remanie le projet de loi agriculture et alimentation

PUBLIC SÉNAT – 13/06/2018 – Par Guillaume Jacquot

Les sénateurs ont achevé l’examen du projet de loi agriculture et alimentation en commission des Affaires économiques. Les nouveaux apports et la suppression de certaines dispositions introduites par les députés – parfois en profondeur – entendent faire revenir le texte sur « l’essentiel » de ses objectifs.

ouvrir