Colloque Sociétés d'abeilles, societes humaines

Colloque sur les abeilles au CNRS

La Mission pour les Initiatives Transverses et Interdisciplinaires du CNRS organisait les 24 et 25 janvier un colloque scientifique intitulé « Sociétés d’abeilles et sociétés humaines, une interdépendance de la préhistoire au futur ». En tant que décideur engagé pour la préservation des pollinisateurs, Joël Labbé a participé à ce colloque aux côtés de l’eurodéputé Eric ANDRIEU et de la députée Delphine BATHO.

Les interactions entre les sociétés humaines et les abeilles sont attestées dès le début du Néolithique au Proche-Orient, sur le bassin méditerranéen et en Europe tempérée.
Caractériser l’interdépendance entre sociétés d’abeilles et sociétés humaines demande de situer celles-ci dans la perspective d’un présent et d’un futur où des menaces sérieuses pesant sur l’environnement mettent en danger la survie des individus des deux espèces.

Les processus complexes à l’origine de l’effondrement des colonies d’abeilles se doivent d’être mieux compris afin de pouvoir agir rapidement pour la restauration des écosystèmes et la sauvegarde de la biodiversité.

Les recherches menées au CNRS sur les populations d’abeilles et leur environnement sont nombreuses et multiples, notamment en sciences biologiques, chimiques, environnementales, humaines et sociales et dans le domaine de l’ingénierie. A travers le partage entre ces différents domaines, le but de ce colloque était de créer une communauté pluridisciplinaire pour mieux comprendre les interactions passées, présentes et futures entre sociétés humaines et sociétés d’abeilles.

Le colloque s’adressait aussi bien aux acteurs du monde académique qu’à ceux, nombreux, qui s’intéressent au monde des abeilles que ce soit à travers l’apiculture, l’agriculture, l’éducation, l’art ou le monde associatif.

Laisser un Commentaire

ouvrir