Droit de vote des étrangers : pour qu’il n’y ait plus de citoyens de seconde zone

PARIS – Le 9 décembre 2011

Les Sénatrices et Sénateurs Europe Écologie les Verts se félicitent de l’adoption, vendredi 9 décembre 2011, par le Sénat de la proposition de loi constitutionnelle visant à accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales aux étrangers non-ressortissants de l’Union européenne résidant en France.
Esther Benbassa, rapporteure de la Commission des Lois sur cette proposition de loi, a plaidé avec force et conviction pour l’octroi du droit de vote aux étrangers extra-communautaires, mettant ainsi en avant la citoyenneté de résidence. Ce droit de vote renoue avec la tradition d’ouverture de la République et constitue un facteur d’intégration supplémentaire des minorités dans la vie politique locale, renforçant ainsi les principes d’un vivre-ensemble égalitaire.
Jean-Vincent Placé s’est également exprimé, au nom des sénatrices et sénateurs EELV très présents hier dans l’hémicycle : « Les écologistes défendent le droit de vote des étrangers depuis longtemps. » Il a ajouté :  « Il est temps de mettre fin à cet apartheid politique. »
Pour Esther Benbassa, l’adoption définitive de ce texte permettrait de reconnaître la citoyenneté de fait des étrangers vivant en France et ouvrirait une nouvelle page dans l’histoire de notre pays.

Leila Aïchi, Sénatrice de Paris
Aline Archimbaud, Sénatrice la Seine-Saint-Denis
Esther Benbassa, Sénatrice du Val-de-Marne
Marie-Christine Blandin, Sénatrice du Nord
Corinne Bouchoux, Sénatrice du Maine-et-Loire
Ronan Dantec, Sénateur de Loire-Atlantique
Jean Desessard, Sénateur de Paris
André Gattolin, Sénateur des Hauts-de-Seine
Joël Labbé, Sénateur du Morbihan
Jean-Vincent Placé, Sénateur de l’Essonne

Laisser un Commentaire

ouvrir