Loi Biodiversité : victoire écologiste contre la brevetabilité du vivant

Dans le cadre de l’examen du projet de loi biodiversité, Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, se félicite de l’adoption hier de trois amendements qu’il a défendus contre le brevetage du vivant, autorisant la liberté d’échanges de semences entre agriculteurs, et obligeant les semenciers à commercialiser des semences reproductibles en milieu naturel.

Ces amendements avaient été massivement soutenus lors de la consultation citoyenne mise en place sur la plate-forme web Parlement et Citoyens, initiée par Joël Labbé. Pour lui, « C’est une victoire pour la biodiversité et la préservation du vivant, et c’est aussi une victoire de la mobilisation citoyenne».

Dans les heures qui viennent, Joël Labbé défendra l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes et l’étiquetage des huîtres suivant leur origine, thématiques qui lui tiennent particulièrement à cœur.

Communiqué / Joël Labbé

5 Commentaires

  1. Le Clerre Jean-Marie
    21 janvier 2016 à 22 h 10 min · Répondre

    bonjour

    bravo pour votre action
    et votre lutte pour la démocratie directe et citoyenne

    merci

    Jean-Marie Le Clerre

  2. chélépine marina
    22 janvier 2016 à 20 h 56 min · Répondre

    bravo! et merci pour ce que vous faite…je suis heureuse que Facebook m’ai permis d’être au courant de vos actions! cordialement- marina chélépine

  3. Leclercq
    25 janvier 2016 à 0 h 21 min · Répondre

    Bravo Mr Labbé merci pour ce que vous faites pour défendre la nature. Je ne comprends même pas qu’il faille se battre ainsi,cela devrait aller de soi!

  4. urgese
    4 février 2016 à 16 h 05 min · Répondre

    Bravo pour le courage dont vous faites preuve pour défendre les valeurs que la vie nous a donné et que les « trop idiots » pour comprendre s’amusent à détruire, oubliant qu’eux aussi et surtout leurs enfants et petits enfants sont les futurs victimes de leur « jeux »

    • admin
      12 février 2016 à 11 h 03 min · Répondre

      Merci pour votre message de soutien. JL

Laisser un Commentaire

ouvrir