Le Télégramme

Lorient. 700 personnes marchent contre Bayer-Monsanto et l’usage des pesticides

LE TÉLÉGRAMME – 19/05/2018

Près de 700 personnes ont défilé en fin de matinée, ce samedi, dans les rues du centre-ville de Lorient à l’appel du collectif citoyen contre Bayer-Monsanto qui regroupe une vingtaine d’associations. Cette marche contre Monsanto visait à sensibiliser le public sur les dangers des pesticides et interpeller les politiques, jugés trop timides, voire « muselés » par les lobbys de l’agro-chimie.

Cette action, la seule en Bretagne avec le rassemblement organisé à Rennes, s’inscrit dans le cadre de la journée internationale de la diversité biologique. « Cette diversité est en danger. Il faut interdire les pesticides. On ne peut pas justifier de nourrir les gens en les empoisonnant », dénonce René Kermagoret, porte-parole du collectif.

Après la manifestation, la mobilisation s’est poursuivie sur la place de l’hôtel de ville avec un pique-nique citoyen puis, cet après-midi, par des prises de parole, dont le sénateur Joël Labbé, auteur de la loi interdisant l’usage des pesticides par les collectivités territoriales depuis janvier 2017 et par les particuliers à partir de janvier 2019. Gilles Lanio, président de l’Union nationale de l’apiculture française, doit également témoigner sur la situation inquiétante des abeilles, victimes de l’usage abusif de produits phytosanitaires.

Laisser un Commentaire

ouvrir