Mali

Des sénateurs écologistes dénoncent les exactions contre la population et la destruction de mausolées à Tombouctou

Leila AÏCHI, membre du bureau de la Commission des Affaires étrangères, Joël LABBÉ, Président du groupe interparlementaire d’amitié France-Mali, et Marie-Christine BLANDIN, secrétaire du groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique de l’ouest, tiennent à faire part de leur indignation et de leur vive émotion suite aux exactions contre la population, à commencer par les femmes, et aux destructions infligées aux mausolées de Tombouctou (Mali) par des combattants islamistes appartenant au mouvement Ançar Dine.
Depuis plusieurs jours, ces monuments et tombeaux de saints musulmans, appelés à être classés au patrimoine mondial en péril par l’UNESCO, sont dévastés par des salafistes extrémistes car considérés comme impies par ces derniers.
Ils veulent rappeler l’impérieuse nécessité de protéger le patrimoine architectural et culturel de notre planète. De même, ils appellent à rejeter toute forme de sectarisme religieux ou politique.
Par ailleurs, ils expriment leur inquiétude concernant la sécurité des populations locales ainsi que l’intégrité territoriale du Mali, et invitent à la mise œuvre de solutions pacifiques au niveau régional.

PARIS – Le 4 juillet 2012

Laisser un Commentaire

ouvrir