Marie-Christine Blandin et Joël Labbé reçoivent la « citoyenneté universelle »

A l’occasion de la journée internationale des migrants du 18 décembre, Marie-Christine Blandin, sénatrice écologiste du Nord et son collègue Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, se sont vu remettre un passeport de citoyenneté internationale.

Cette cérémonie de remise de passeport, organisée au Palais du Luxembourg par l’Organisation pour une Citoyenneté universelle, fondée par le Mouvement Emmaüs International, la Fondation Danielle Mitterrand et le Mouvement UTOPIA, vise à promouvoir la liberté de circulation et d’installation des personnes telle que reconnue par l’article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

La sénatrice et le sénateur écologistes ont rappelé à cette occasion leurs combats communs en faveur de la lutte pour les droits humains et notamment des migrants. Mobilisation toujours plus essentielle quand plusieurs facteurs favorisent et favoriseront l’augmentation des déplacements : migrations économiques dans un contexte de mondialisation accrue, changements climatiques ou guerres. Les situations vécues en Syrie ou en Macédoine en témoignent, tout comme à Lampedusa, dont la maire a également reçu le passeport de citoyenneté universelle.

Pour les écologistes, « les politiques migratoires actuelles ne nous permettront pas de sortir des drames humains qui ont cours actuellement. La liberté de circulation et d’installation doivent aujourd’hui être vues comme les solutions qui amèneront la paix, un développement équilibré et soutenable, ainsi qu’une justice politique, sociale et économique ».

Laisser un Commentaire

ouvrir