Mettons fin à la financiarisation des sols agricoles

Joël Labbé soutient la démarche d’alerte entamée par la fédération nationale des SAFER.

Nous commençons à observer en France des acquisitions massives de terres agricoles se produisant hors de tout contrôle.

En effet, comme nous les écologistes, le dénoncions déjà lors des débats sur la loi d’avenir agricole, il est possible de contourner tous les mécanismes de contrôle des structures et des SAFER. Il suffit pour cela d’organiser les cessions sous forme de vente de parts sociales.

C’est ainsi, qu’un groupe chinois a récemment pu acquérir 1 700 hectares dans l’Indre.

Il est absolument nécessaire de développer de nouveaux outils juridiques afin de garder la maîtrise du foncier agricole français et éviter que se développe la financiarisation et la spéculation.

Il en va de notre sécurité alimentaire, de la préservation de notre modèle agricole fondé sur l’agriculture paysanne et familiale, et de sa transition vers l’agro-écologie que nous avons ancrée dans la loi.

Communiqué / Joël Labbé

1 Commentaire

  1. Clo Visayze
    13 avril 2016 à 16 h 47 min · Répondre

    y a t il une pétition ?

Laisser un Commentaire

ouvrir