Parité au sein du Haut Conseil des finances publiques

Une victoire pour les écologistes du Sénat

A l’issue de sa séance de nuit du 29 octobre, portant sur le projet de loi organique relatif à la programmation et la gouvernance des finances publiques, le Sénat a adopté l’amendement 42-rectifié-ter du groupe écologiste, qui introduit la parité femmes-hommes dans le Haut Conseil des finances publiques.
Alors que cet amendement avait initialement recueilli un avis défavorable du Gouvernement, le débat ouvert par les écologistes a permis, au terme d’une vive discussion qui a mobilisé l’ensemble des bancs de la Haute assemblée, de convaincre le Ministre de s’en remettre à la sagesse de celle-ci.
C’est avec une majorité écologiste, socialiste et communiste que le Sénat a finalement adopté cet amendement, qui constitue une grande victoire pour toutes celles et tous ceux qui défendent la place des femmes aux plus hautes responsabilités de notre société. En effet, si l’objectif de parité n’est désormais plus guère remis en cause pour ce qui est du personnel politique, il semble encore aujourd’hui incongru de réclamer que les hautes responsabilités publiques qui relèvent de nominations politiques puissent répondre à une exigence de parité. L’amendement écologiste adopté par le Sénat constitue à cet égard une avancée qui devrait faire date.

Groupe écologiste du Sénat / Communiqué

Laisser un Commentaire

ouvrir