Pesticides dans l’alimentation : il est temps d’agir !

Lors des questions au gouvernement jeudi au Sénat, Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, a interrogé Marisol Touraine, Ministre de la Santé, au sujet des doses de pesticides autorisées dans nos aliments, après la publication mardi par l’ONG Générations Futures d’une étude pointant la présence de résidus de pesticides, dont des perturbateurs endocriniens, dans 100% des mueslis aux fruits testés (non bio).

Joël Labbé a rappelé que la réglementation actuelle, avec des limites différentes pour chaque substance, ne tient aucun compte de l’effet cocktail de ces résidus. La concentration moyenne des résidus représente 354 fois la concentration maximale admissible dans l’eau de boisson pour l’ensemble des pesticides !

Joël Labbé s’est toutefois félicité de la réponse de la Ministre, qui a annoncé que le gouvernement souhaitait fixer « une limite maximale globale » pour la dose de pesticides autorisée dans les aliments,  comme ce qui est fait aujourd’hui pour l’eau, et allait saisir à cette fin l’Anses (l’agence publique chargée de la sécurité alimentaire).

Communiqué / Joël Labbé

> Voir la question

Laisser un Commentaire

ouvrir