Pesticides : l’application de la loi Labbé avancée

Ce matin, le débat en séance au Sénat autour du projet de loi transition énergétique a permis l’adoption à l’unanimité d’un amendement écologiste visant à avancer la date d’application de la loi Labbé sur les phytosanitaires. Celle-ci interdira l’usage des pesticides pour les collectivités territoriales au 1er janvier 2017 et pour les particuliers au 1er janvier 2019, alors qu’initialement elle devait rentrer en application en 2020 pour les collectivités et en 2022 pour les particuliers.

Par ailleurs, d’ici 2019, un amendement du gouvernement, adopté également à l’unanimité, réglemente la vente en libre-service des produits phytosanitaires pour les jardiniers amateurs dès le 1er janvier 2016, imposant aux enseignes commercialisant ces produits au grand public un conseil personnalisé et adapté, préalable à la vente.

Joël Labbé salue ces avancées majeures, tant pour la santé publique que pour la biodiversité, qui vont faciliter la transition vers des méthodes alternatives et l’utilisation de produits plus naturels. Les écologistes sont aujourd’hui en attente des décrets précisant clairement le mode d’autorisation de mise sur le marché des produits de bio-contrôles, des produits biostimulants, et également des Préparations Naturelles Peu Préoccupants (PNPP). De nombreuses PME innovantes pourront ainsi commercialiser leurs produits respectueux de l’environnement en France et en Europe.

Joël Labbé / Communiqué

Laisser un Commentaire

ouvrir