Pierre Rabhi à Vannes

Pierre Rabhi, le Gandhi de l’espoir, à Vannes

MATHURIN.COM

Il est des jours où l’on se trouve dans l’intensité d‘une rencontre humaine inattendue. Au printemps, un ami m’aura initié au parcours d’un homme d’exception, grâce à un film dans un petit cinéma, le Vulcain, qui me faisait penser quelque peu au Cinéma Paradiso du film éponyme, à Inzinzac-Lochrist, dans le Morbihan.

Je découvrais Pierre Rabhi et la force de son engagement dans le rapport indissociable entre l’homme et le respect de la nature, dans la recherche indispensable des équilibres afin que les appétits insatiables de l’Homo Sapiens ne se transforme pas en une tragédie irréversible. Pierre Rabhi, ouvrier spécialisé à ses débuts en région parisienne, puis très vite implanté avec son épouse dans l’Ardèche pour un retour à la terre. Pierre Rabhi ou la philosophie de la Vie en action, crédible du fait de la convergence entre le dire et le faire, engagé dans une sensibilisation par-delà les frontières.

Palais des Arts, Vannes, vendredi 13 octobre 2017, 20h00. Amphithéâtre de plus de 800 places bondé, affluence multigénérationnelle, plus une place de libre. Plus de cent autres personnes auraient bien voulu participer. Sur la scène, un petit homme de 79 ans, au Verbe posé, clair, serein, modeste, convaincant, bouleversant. A ses côtés, les organisateurs, un sénateur hors du commun, Joël Labbé, l’association Clim’Actions…

La conférence était l’aboutissement de toute une journée de travail. 1500 jeunes, de l’école primaire au BTS auront profité d’une rencontre enthousiasmante dans une réflexion tournée vers l’avenir de l’homme sur le terreau des espoirs à ensemencer. Surtout ne pas désespérer les jeunes, de préciser Pierre Rabhi malgré toutes les observations que l’on peut faire sur les bouleversements désastreux au niveau de notre planète terre-mère, la seule nourricière de la vie multiforme. Est-ce que l’humanité a encore un sens dans une convivialité planétaire ? Telle était l’orientation de la réflexion.

Le public retient son souffle, on entendrait une mouche voler. Pour qui est sensibilisé aux grands défis qui se posent à la Vie, le témoignage de Pierre Rabhi est captivant, poignant. Tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes si urbanisé, le désespoir pourrait être au détour du chemin. Mais le fil conducteur reste l’enthousiasme, contre vents et marées. L’homme n’est-il pas le plus grand prédateur que l’évolution ait pu faire émerger ? 75% des semences ont définitivement disparu. Et la vie continue, tout le monde est dans sa boîte, boîte à boulot, caisse à roulettes pour s’y rendre, boîte à repos les week-ends de détente, avant l’ultime boîte qu’il suffit de deviner. Le Verbe est imagé, entre l’intensité du sérieux et l’humour qui décompresse. L’Homme a mis la planète au pillage. Se pose la question en terme de survie de la transition entre la logique éperdue de la croissance et la phase chaotique dans laquelle la planète se trouve.

Retrouver le chemin de la beauté, apprendre l’importance vitale de la sobriété qui contre-balance toutes les sollicitations d’une économie consumériste, régénérer la Terre, ouvrir un nouvel imaginaire pour que les générations qui viennent aient d’autres ouvertures que le rendez-vous avec le legs mortifère de ceux qui les auront précédé dans l’indifférence…

Il n’était pas de mots assenés chez Pierre Rabhi, Gandhi de l’espoir, mais une invitation à se poser des questions.

Car l’Homo dit Sapiens dans sa superbe de grand prédateur, aura oublié qu’il n’est que partie prenante de la vie, sans hiérarchie particulière.

Tout un aggiornamento de l’urgence, en perspective…

Henri Lafitte, Chroniques insulaires

14 octobre 2017

Quelques livres de Pierre Rahbi à titre indicatif :

  • Pierre Rabhi, Vers la sobriété heureuse – Babel – 2013 – ISBN : 978-2-330-02659-2
  • Pierre Rabhi, La convergence des consciences – Le Passeur éditeur – 2016 – ISBN : 978-2-36890-474-9
  • Pierre Rabhi, Manifeste pour la terre et l’humanisme – Babel – ISBN : 978-2-7427-9308-2
  • Pierre Rabhi, Du Sahara aux Cévennes – Albin Michel – 978-2-226-32705-5

Site internet : Climactions-Bretagne-Sud : http://www.climactions-bretagnesud.bzh

Laisser un Commentaire

ouvrir