Pour la fin des pesticides sur l’ensemble des espaces non-agricoles

Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, auteur de la loi Labbé, a écouté avec intérêt les annonces d’Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, qui a déclaré vouloir interdire d’ici l’été l’ensemble des usages non-agricoles de pesticides, suite aux résultats catastrophiques du plan Ecophyto.

Les usages non-agricoles de pesticides ont déjà connu une très forte réduction ces dernières années, de l’ordre de 70%, notamment grâce à l’entrée en application de la loi Labbé, qui proscrit depuis 2017 l’usage des pesticides pour les collectivités et depuis 2019 pour les particuliers.

Il est nécessaire aujourd’hui d’aller plus loin, en interdisant l’utilisation des pesticides sur l’ensemble des 20 millions d’hectares de zones non-agricoles qui subissent encore des traitements phytosanitaires, et dont la plupart accueillent du public. Depuis plusieurs mois, Joël Labbé travaille à une extension de la loi sur l’ensemble des espaces non agricoles : cimetières, terrains de sport, espaces de co-propriété, sites de commerces et d’entreprises, forêts, campings, voies SNCF…Il sera très attentif aux mesures qui seront prises, et si besoin, les complétera par une proposition de loi.

Communiqué / Joël Labbé

2 Commentaires

  1. CONNAN
    13 janvier 2020 à 21 h 11 min · Répondre

    Merci Monsieur Labbé d’avoir une attention particulière pour la santé de vos concitoyens. Nous avons besoin de plus de personnes comme vous. Sachez que nous sommes nombreux à vous suivre.

  2. Jacqueline BIHEU-VIMARD
    14 janvier 2020 à 8 h 17 min · Répondre

    Merci à Monsieur Labbé. Il honore sa fonction. Certaines et certains devraient prendre modèle. Cordalement

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ouvrir