Ouest-France

Quarante jeunes de l’Epide rencontrent le sénateur Joël Labbé

OUEST-FRANCE – 05/05/16

« Est-ce que je peux vous serrer la main, Monsieur ? » demande timidement un jeune homme à Joël Labbé, juste avant de repartir avec ses camarades de l’Epide (Établissement public d’insertion dans l’emploi). Lundi, une quarantaine de filles et de garçons ont passé l’après-midi à Grain de Sel, en compagnie du sénateur du Morbihan, d’Europe Écologie-Les Verts.

Le visionnage du documentaire de Jean-Jacques Rault, Au risque d’être soi, réalisé sur le parcours de Joël Labbé, a été suivi de questions aussi pertinentes que variées, portant sur les origines sociales de l’élu, issu du milieu agricole. « Le but était de montrer que le monde politique n’est pas inaccessible, souligne Joël Labbé. J’attache beaucoup d’importance au contact avec la population et avec les jeunes de cette structure qui mérite d’être soutenue. »

« Des cours de théâtre pour avoir confiance »

Ils ont fait le trajet en car depuis Lanrodec, dans les Côtes-d’Armor, où est situé leur établissement. « Tous volontaires, ces jeunes de 18 à 24 ans ont passé un entretien d’embauche pour entrer à l’Epide. Le but est d’aller vers l’emploi, en passant, notamment le permis de conduire. Nous leur trouvons des stages et des formations à l’Afpa (Association pour la formation professionnelle des adultes), explique Cécile Corvez, monitrice à l’Epide, à l’initiative de la rencontre. Durant leur présence, encadrés par des militaires et des éducateurs spécialisés, ils suivent une remise à niveau scolaire, et ils travaillent sur le savoir-vivre et le savoir-être, ainsi que sur la citoyenneté. J’ai fait le parallèle avec ces jeunes qui disent venir de la galère et ne pas en sortir, et le parcours de Joël Labbé. On peut être dans la politique sans être énarque. Il a pris des cours de théâtre pour avoir confiance en lui. »

© Ouest-France

Laisser un Commentaire

ouvrir