Remaniement ministériel

« Quelles auraient été nos marges de manoeuvre ?» s’interroge Joël Labbé

En dépit d’avis très partagés du côté des parlementaires écolos, Joël Labbé prend acte de la décision du bureau exécutif d’EELV de ne pas participer au gouvernement Valls. « Une décision prise dans la précipitation et qui aurait peut-être mérité que l’on s’y attarde un peu plus…» souligne-t-il. Mais pour Joël Labbé, si le périmètre du ministère proposé était réellement intéressant (écologie/développement durable/énergie), les écologistes n’avaient pour autant aucune garantie sur les moyens. Le Président de la République n’a pas convaincu lundi soir d’une réelle volonté de changement de cap. Joël Labbé rappelle que les écologistes restent toutefois des partenaires de la majorité présidentielle, qui continueront à peser sur le gouvernement, afin qu’il engage le pays sur la voie de la transition.

Joël Labbé / Communiqué de presse

Laisser un Commentaire

ouvrir