Ouest-France

Sénatoriales Morbihan. Résultats. Joël Labbé réélu sénateur [portrait]

OUEST-FRANCE – 24/11/2017

Le Morbihannais Joël Labbé vient d’être réélu ce dimanche 24 septembre 2017 sénateur du Morbihan. L’ancien maire écologiste de Saint-Nolff (Morbihan) qui revendique son côté « rock’n’roll » va pouvoir donner six ans encore de la voix au Sénat. Joël Labbé a réussi à se faire entendre et aujourd’hui, une loi en vigueur depuis le 1er janvier 2017 sur l’interdiction des pesticides porte son nom. Et une autre sur l’interdiction des néonicotinoïdes, entrera en vigueur au 1er juillet 2018.

Joël Labbé vient d’être réélu sénateur du Morbihan à l’issue des élections sénatoriales 2017 dont le scrutin s’est tenu ce dimanche 24 septembre au Palais des arts à Vannes.Il retrouvera dans quelques heures son siège pour un deuxième mandat.

Joël Labbé, un sénateur « rock’n’roll »

Le Morbihannais Joël Labbé dit de lui-même qu’il a un côté « rock’n’roll ». Du genre à retirer sa cravate dans l’hémicycle au Sénat (une entorse majeure au protocole) ulcéré par le rejet, de la part de ses collègues, de sa résolution en faveur de l’interdiction d’insecticides nocifs pour les abeilles.

Car Joël Labbé, sa chanson favorite serait plutôt « Rock around l’écologie ». À 64 ans, l’ancien maire de Saint-Nolff est toujours un écolo dans l’âme, même s’il a mis fin à sa lune de miel avec Europe Écologie les Verts.

Une loi sur les pesticides à son actif

Plutôt électron libre que mouton le Joël. D’ailleurs, il a réussi à se faire entendre et aujourd’hui, une loi en vigueur depuis le 1er janvier 2017 sur l’interdiction des pesticides porte son nom. Et une autre sur l’interdiction des néonicotinoïdes, entrera en vigueur au 1er juillet 2018.

Jamais à court d’idéal, en plein mois de juillet, il a lancé une consultation citoyenne sur deux projets de loi visant à rétablir la confiance dans l’action publique. Question confiance justement, celle des élus morbihannais lui est acquise. Réélu ce dimanche, Joël Labbé va pouvoir donner six ans encore de la voix au Sénat.

Laisser un Commentaire

ouvrir