France 3 régions

Cantines bio : l’appel du 19 juin d’un adjoint de Mouans-Sartoux et d’un sénateur du Morbihan

FRANCE 3 RÉGIONS / FRANCE INFO – Provence – Alpes-Côte d’Azur – Alpes-Maritimes – Grasse – 20/06/2018 – Par Catherine Lioult

Le Sénat en commission a retiré un article de loi imposant 20% de bio dans la restauration collective à l’horizon 2022. Joël Labbé (sénateur écologiste du Morbihan) et Gilles Pérole (élu local à Mouans-Sartoux (06))  invitent les élus à revoir leur copie avant l’examen du texte.

Voilà bien longtems qu’à Mouans-Sartoux, les écoliers mangent bio à la cantine. Gilles Pérole, président d’Un Plus Bio et adjoint au maire à Mouans-Sartoux explique que ces cantines sont gérées en régie municipale, et elle sont passées en quatre ans au 100% bio « en faisant des économies et en trouvant de l’approvisionnement local ».
Pour lui, comme pour Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan, la restauration collective bio, c’est possible sans surcoût, d’où leur coup de gueule quand ils ont appris que les sénateurs ont rejeté l’article 11 de la loi de l’agriculture alimentation, qui impose 20% de bio à l’horizon  2022. Ils ont donc lancé non sans humour, l’appel du 19 juin !

Gilles Pérole explique leur coup de gueule.

La tribune  a été publiée  in extenso dans le journal Libération.

La tribune lance donc un appel solennel, et invite les citoyens à une forte mobilisation  à partir du 26 juin , début de l’examen du texte pour qu’une alimentation bio soit à la portée de tous.

Enregistrer

Laisser un Commentaire

ouvrir