Ouest-France

Cléguérec. Les moutons vont faire office de débroussailleuses

La pratique est ancestrale. La commune, en partenariat avec Mickaël Jaunay, la remet au goût du jour en mobilisant 34 moutons pour entretenir cinq hectares d’espace vert.

Mickaël Jaunay, à la tête d’Eco-pâture breizh, son entreprise, s’est engagé à préserver et à relancer le mouton des Landes de Bretagne, une espèce locale de la Bretagne historique.

L’entrepreneur propose aux communes et particuliers d’entretenir leurs espaces verts d’une manière écologique. Ses animaux interviennent de façon naturelle, avec aisance, là où les engins mécaniques éprouvent des difficultés.

Un projet gagnant-gagnant

« Nous avons des espaces verts qui sont difficiles à entretenir avec des moyens humains, explique Martine Auffret, adjointe voirie et environnement. Avec Marc Ropers, le maire, nous avons été séduits par ce projet d’éco-pâturage que nous a proposé Mickaël Jaunay. »

Mickaël Jaunay a donc installé 34 moutons sur une parcelle de 2 000 m2 très accidentée, située près de la Maison des associations.« Le mouton des Landes de Bretagne est une race très rustique. En trois semaines, ils auront complètement nettoyé cette parcelle. »

Une démarche écologique

Pour permettre aux moutons d’évoluer dans les espaces, il a fallu les clôturer. La commune a donc fait appel à un projet Leader avec le Pays de Pontivy, ainsi qu’au sénateur du Morbihan, Joël Labbé, pour un cofinancement.

Cléguérec © Ouest-France

(De gauche à droite) Mickaël Jaunay, Martine Auffret, Joël Labbé et Marc Ropers à côté de quelques moutons des Landes de Bretagne. © Ouest-France

Contact : Eco-pâture breizh. tél : 06 84 84 96 18. Site internet : www.eco-paturebreizh.fr

Laisser un Commentaire

ouvrir