L'agroécologie une pratique d'avenir

Colloque « L’agroécologie, une pratique d’avenir »

Le projet de loi d’avenir agricole sera déposé devant le Parlement à l’automne 2013. Au travers de cette loi, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé vouloir faire de la France “le leader européen de l’agroécologie”. Cette forte ambition nécessitera de repenser les pratiques agricoles actuelles et notamment de revenir aux bases de l’agronomie.

C’est dans cette perspective que Joël Labbé a organisé le lundi 8 avril au Palais du Luxembourg, un colloque intitulé “L’agroécologie, une pratique d’avenir : comment réussir la transition ?”, en partenariat avec Marie-Monique Robin. Journaliste d’investigation et écrivaine, elle est l’auteur des récents livre et film Les Moissons du futur, qui dressent un constat des pratiques agroécologiques aux quatre coins de la planète.

Marquée par la qualité, la diversité et l’équilibre des prises de paroles, cette journée a mis en valeur le consensus sur l’importance et la nécessité de faire évoluer les pratiques agricoles. Pour Joël Labbé « nous ne pouvons rester au milieu du gué, entre des velléités de changement, pour des raisons sociales, environnementales, sanitaires, économiques capitales, et un soutien des pouvoirs publics au modèle actuel de l’agriculture industrielle et productiviste. »

Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt est intervenu en ouverture de cette journée pour réaffirmer clairement l’importance d’accompagner ce changement.

Entre interventions d’experts et échanges de qualité avec la salle, l’auditoire a pu entendre Olivier de Schutter, rapporteur spécial auprès des Nations Unies pour le droit à l’alimentation et invité d’honneur de ce colloque. Il a apporté ce nécessaire regard global sur les défis que les agricultures mondiales doivent relever.

 


> DOCUMENTATION

 

 

 

 

 

 


 > INTERVENTIONS

Sénateur du MorbihanMinistre de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêtRapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentationJournaliste d’investigation, réalisatrice et écrivaine

 

 

 

 

 

 

Co-dirigeants de SATORIPrésident de l’Agence BioResponsable Recherche et développement au bureau d’études SCOP AgroofRapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation

 

 

Professeur émérite en agriculture comparée et développement agricole à AgroParis Tech, expert consultant auprès de la FAO et de la Banque mondialeEnseignant chercheur à AgroParis Tech, Directeur de l’Unité Mixte de Recherche INRA AgroParis Tech, SADAPTG. Louesdon, Co-fondateur de Terre de Liens et coordinateur de l’association régionale Terre de Liens Normandie, Sjored Wartena, Co-président du mouvement Terre de Liens Conseiller technique au Cabinet de Stéphane Le Foll

 

 

Paysan bio, conseiller régional EELV de BretagneDirecteur du pôle Agro-écologie de SOLAGROAgronome et géographe, auteur de L’agriculture biologique pour nourrir l’humanitéProfesseur d’agronomie à l’Université catholique de Louvain (Belgique)

 

 

 


 

Dans la presse : Bretagne durable / Bioconsomacteurs / Le Républicain Lorrain / Le Progrès / Confédération Paysanne

Communiqué

1 Commentaire

  1. Erwan
    20 mars 2014 à 23 h 06 min · Répondre

    Cela fait plaisir de voir nos élus prendre à bras le corps un enjeu de société aussi capital. La Transition pourra peut-être commencer à tenir ses promesses. Merci.

Laisser un Commentaire

ouvrir