www.terre-net.fr

Deux sénateurs demandent le respect du pluralisme syndical agricole

 Terre-net Média  par AB | 28/09/2015 |

Joël Labbé et Michel Le Scouarnec, sénateurs du Morbihan et vice-présidents de la commission des affaires économiques du Sénat interpellent dans un courrier rendu public le président de la commission des affaires économiques, Jean-Claude Lenoir, concernant le respect de la pluralité du syndicalisme agricole.

Joël Labbé et Michel Le Scouarnec, sénateurs du Morbihan, ont rendu public un courrier envoyé au président de la commission des affaires économiques du Sénat, Jean-Claude Lenoir. Cette lettre fait suite à l’audition au Sénat le 22 septembre dernier de Xavier Beulin, président de la Fnsea, et de Thomas Diemer président des Jeunes Agriculteurs, sur la situation de l’agriculture.

Selon les deux sénateurs, « ces deux syndicats, étroitement liés, représentent la branche majoritaire du syndicalisme agricole en France, Xavier Beulin n’est pas l’unique représentant de la profession agricole. » « La Fnsea, bien que majoritaire ne peut pas être considérée comme détentrice de la parole agricole française. »

« Dans le contexte de crise du monde agricole et afin de nourrir les réflexions de l’ensemble des sénateurs avant le débat sur la situation de l’agriculture, qui aura lieu le 6 octobre au Sénat, et l’audition de Phil Hogan, commissaire européen à l’agriculture le 8 octobre, le Sénat doit être à l’écoute de l’ensemble du monde agricole, dans toute sa diversité, et non seulement de sa branche majoritaire. » « Il est donc essentiel que le Sénat, à travers sa commission des affaires économiques, auditionne également les syndicats agricoles minoritaires que sont la Confédération Paysanne, la Coordination Rurale et le Modef » et ce avant les débats de la semaine prochaine.

Laisser un Commentaire

ouvrir