« Fait Maison » dans la restauration : Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan, se réjouit du nouveau décret

A l’occasion de l’examen du projet de loi sur la consommation, Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, avait défendu et fait adopter un amendement rétablissant la mention « Fait maison » sur les menus des restaurants. L’idée était de mieux informer le consommateur en distinguant les restaurants qui cuisinent des produits frais de ceux qui assemblent des plats fournis par l’industrie agroalimentaire, mais aussi d’encourager les circuits-courts, l’approvisionnement local et la création d’emplois.

Les ambitions de départ avaient malheureusement été contournées par le décret d’application pris par la ministre Sylvia Pinel en Juillet 2014.

Joël Labbé et les membres du groupe écologiste se réjouissent du nouveau décret pris par la ministre Carole Delga le 6 mai 2015. Par ce décret la cuisine faite sur place est véritablement reconnue : les plats “faits maisons” doivent être élaborés à partir de produits crus transformés sur place. Gage de transparence pour le consommateur de l’authenticité de la cuisine réalisée par les restaurateurs.

Joël Labbé / Communiqué de presse

http://www.economie.gouv.fr/fait-maison
http://www.joellabbe.fr/decret-fait-maison-les-ecologistes-pour-veritable-transparence-dans-nos-assiettes/

1 Commentaire

  1. gallo jean-paul
    1 juin 2015 à 11 h 49 min · Répondre

    Bonjour, c’est bien vu ce nouveau décret. Je pense que Xavier Denamur (qui propose du « fait maison » depuis des lustres dans ses bistrots du quartier du Marais à Paris) par ses multiples coups de gueule et ses nombreuses interventions dans les médias y est pour quelque chose. Voir aussi son excellent bouquin « Et si on se mettait enfin a table ? » qui par ailleurs ne parle pas que de « bouffe » mais dans lequel l fait aussi de nombreuses propositions pour améliorer la vie de tous les jours ! http://www.cafeine.com/actualite/les-bonnes-critiques-et-les-mauvaises-quand-il-y-en-aura

Laisser un Commentaire

ouvrir