camus-conference

Hommage à Albert Camus, pionnier de la démocratie mondiale

L’événement s’est déroulé au palais du Luxembourg, le 14 janvier dernier,
parrainé par Joël Labbé, sénateur du Morbihan, « Citoyen du Monde ».

 

INTERVENTIONS

« L’excellence de la liberté »
Joël Labbé
, sénateur du Morbihan, « Citoyen du Monde »

« Qu’est-ce que la Citoyenneté Mondiale ? »
Roger Winterhalter
, délégué élu au Congrès des Peuples,
président de la Maison de la Citoyenneté Mondiale à Mulhouse

« Pourquoi Albert Camus aujourd’hui ? »
Mahfoud Gherbi
, ancien cadre de l’État Algérien

« La réforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies. »
Mario Bettati
, professeur agrégé de droit international , doyen des universités de droit

« Albert Camus, comme une source »
Guy Aurenche
, avocat honoraire, président du CCDF-Terre Solidaire

« Abolir la torture »
Alain Gleizes
, de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture

« Éduquer pour réaliser une citoyenneté active »
Raphaël Chenuil-Hazan
, directeur de « Ensemble contre la Peine de Mort »

« Fédérer l’Europe, réformer l’ONU »
Jean-Francis Billion
, vice-président de l’Union Européenne des Fédéralistes

« Nations unies :  les objectifs du millénaire pour le développement »
Wadid Benabou, magistrat à la Cour des Comptes

« La déclaration d’Oran (texte d’Albert Camus) »
Daniel Durand
, président du Registre des Citoyens du Monde

« La Marche des Citoyens du Monde »
Olivier d’Argenlieu
, auteur

« L’ART, langage universel unificateur des hommes »
Richard Flahaut
, conservateur du patrimoine

Cet événement a été enregistré et filmé.
Les enregistrements seront  disponibles à partir du site « citoyensdumonde.fr ».


> Albert Camus

Albert CAMUS, décédé en 1960, aurait eu 100 ans le 7 novembre 2013. Il est l’auteur de plusieurs livres aux messages très puissants : « La Peste », « L’Etranger », … qui lui ont valu le prix Nobel de Litterature, et donc une réputation mondiale.
il est aussi l’auteur de la déclaration lue par Garry Davis et Robert Sarrazac le 19 novembre 1948, lors d’une interruption devenue historique de la session de l’ONU qui siégeait au palais de Chaillot à Paris.
C’est la raison pour laquelle l’Assemblée des Citoyens du Monde organise à Paris un
Hommage à Albert Camus, pionnier de la démocratie mondiale


> DANS LA PRESSE…

Laisser un Commentaire

ouvrir