La satisfaction de Joël Labbé

La Vie Corrézienne – 25 janvier 2019

Réaction

Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, se réjouit de l’entrée en vigueur au 1er janvier de la loi interdisant l’achat, la détention et l’utilisation de pesticides par les particuliers. Cette loi, dont il est l’auteur et qui porte son nom, s’applique déjà avec succès aux collectivités depuis 2017.

Pour Joël Labbé, «cette interdiction pour les jardins privés est loin d’être négligeable pour la santé, la biodiversité et la qualité de l’eau». Rappelons que c’était, chaque année, deux mille tonnes de glyphosate qui étaient utilisées par les particuliers, alors que les alternatives sont nombreuses pour jardiner au naturel. Cette loi est issue d’une mission d’information sénatoriale sur les pesticides, qui, en 2013, a auditionné, entre autres, des scientifiques spécialistes des effets des pesticides sur la santé et la biodiversité. Cette mission pluripolitique a permis à l’ensemble des tendances du Sénat d’entendre les mêmes témoignages, ce qui a contribué à construire une majorité sur cette loi, sur le sujet pourtant sensible des pesticides. Le sénateur écologiste espère que cette loi qu’il qualifie de «pied dans la porte» permettra d’évoluer vers des interdictions de ces mêmes produits dangereux pour les usages agricoles.

Laisser un Commentaire

ouvrir