Non au projet de méga-décharge

Manifestation contre le site d’enfouissement projeté au cœur de BROCÉLIANDE 

Samedi 2 mars après-midi, Joël Labbé a rejoint le cortège des manifestants contre le projet de méga-décharge de Point-Clos, en forêt de Brocéliande, aux côtés de René Louail, Conseiller régional EELV.

La forêt de Brocéliande, réputée pour les mythes et légendes qu’elle renferme est un haut lieu de la légende Arthurienne et tout simplement une part essentielle du patrimoine breton et mondial. Depuis 2004, l’Association « Sauvegarde Brocéliande » ainsi que d’autres associations de Brocéliande luttent activement contre un projet de construction, en lisière de la forêt, d’un centre d’enfouissement de déchets issus des différentes collectes et d’une usine de traitement d’ordures ménagères de 11 900 m². Ce projet est porté par le SMICTOM (Syndicat Intercommunal de Collecte et Traitement des Ordures Ménagères). Le site prévu sur la commune de Gaël au lieu dit Point-Clos aura une capacité de stockage estimée à 300 000 m 3 pour une durée de vie prévisionnelle de 15 à 20 ans avec un stockage quant à lui définitif. Adossée à une ancienne décharge d’environ 6 hectares contenant 330 000 tonnes de déchets, cette nouvelle zone occupera près de 12,6 hectares.

Prochainement, ces projets passeront devant le CODERST (Conseil Départemental de l’environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) d’Ille et Vilaine qui étudiera le dossier de demande d’exploiter l’usine et le centre de stockage. L’avis qui y sera donné aura une importance primordiale sur l’avenir du site de « Point-clos » et de Brocéliande.

Communiqué

Laisser un Commentaire

ouvrir