Pesticides – Intervention de Joël Labbé lors du débat au Sénat

Joël Labbé est intervenu lors du débat de ce jour au Sénat, suite à la publication du rapport issu des travaux de la Mission commune d’information sur les pesticides et leurs impacts sur la santé, dont il est l’un des vice-présidents. Ce rapport parlementaire adopté à l’unanimité démontre les risques des pesticides notamment pour la santé humaine. Des mesures concrètes sont donc à prendre rapidement parmi lesquelles :
– exiger des firmes qu’elles fassent des tests sur les effets cocktails des produits qu’elles souhaitent commercialiser,
‐ taxer les pesticides car il convient de prendre en compte les externalités négatives de pesticides : dépenses de santé et dépenses liées à la réhabilitation de la qualité de l’eau notamment (entre 54 et 91 milliards d’euros par an),
‐ lever les blocages sur les préparations naturelles peu préoccupantes non brevetées car il convient de développer des alternatives aux pesticides,
­­‐ donner des réels moyens à la recherche publique notamment sur l’agriculture biologique et l’agroécologie mais plus globalement sur les pratiques agronomiques durables,
– enfin, soutenir et accompagner les pratiques agricoles durables et notamment la filière de l’agriculture biologique.

Considérant la toxicité des pesticides, Joël Labbé déposera prochainement une proposition de loi visant notamment à :
– interdire la vente au détail des pesticides dans les grandes surfaces et les jardineries,
– interdire l’utilisation des pesticides par les collectivités territoriales,
– développer des alternatives aux pesticides tel les PNPP (préparations naturelles peu préoccupantes).

Joël Labbé / Communiqué / 23-01-2013

Laisser un Commentaire

ouvrir