Exposition universelle de Milan

Exposition Universelle de Milan

Dimanche 19 et lundi 20 juillet 2015

Avec une délégation de la Commission des Affaires Economiques du Sénat, Joël Labbé a pris part les 19 et 20 juillet à un déplacement à l’Exposition Universelle de Milan. Ce ne sont pas moins de 147 pays qui participent à ce grand événement, où sont également présents la FAO, les Nations Unies et l’Union Européenne. Le thème général de l’exposition « Nourrir la planète, énergie pour la vie », est décliné sur le Pavillon de la France sous l’angle « Comment produire et nourrir autrement ? ».

Nourrir de manière satisfaisante l’ensemble des individus qui peupleront la planète en 2050 (près de 10 milliards, dont environ 70% d’urbains) nécessite en effet de repenser l’organisation de l’ensemble des maillons de la chaîne alimentaire « de l’assiette au champ », mais également de questionner la durabilité économique, sociale et environnementale des modèles alimentaires. La recherche d’une meilleure adéquation entre les ressources disponibles et les prélèvements opérés par l’homme pour se nourrir concerne l’ensemble des secteurs, tant végétal qu’animal (terrestre ou aquatique) et interroge tout à la fois les solutions permettant une exploitation durable et/ou une préservation des ressources.

Au-delà de la très belle prouesse architecturale du pavillon français, entièrement fabriqué en bois et démontable, Joël Labbé a regretté que la relocalisation de l’alimentation, ainsi que l’agriculture biologique ne soient pas abordées… Pourtant, ce sont des thématiques centrales pour l’avenir de l’alimentation mondiale, respectueuses des équilibres, des écosystèmes, et vertueuses en termes de préservation du climat. Ces thèmes devront être au cœur des réflexions de la COP 21.

> Pavillon France – Expo Milano 2015

Laisser un Commentaire

ouvrir