Brigitte Allain et Joël Labbé © F. Guerrien

« Zéro-phyto » pour les collectivités et les particuliers : la loi écolo adoptée !

C’est avec une très grande satisfaction que Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan, a assisté au vote des députés sur sa proposition de loi visant à encadrer l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national. Son texte, défendu à l’Assemblée Nationale par sa collègue Brigitte Allain, députée EELV de Dordogne, a été définitivement adopté jeudi 23 janvier. En novembre dernier au Sénat, Joël Labbé avait déjà su fédérer une large majorité autour des mesures proposées, essentielles pour la santé et l’environnement.

D’ici le 1er janvier 2020, les collectivités devront abandonner l’utilisation des produits phytosanitaires pour l’entretien de leurs espaces verts, forêts et promenades. Deux ans plus tard, l’interdiction de la vente de pesticides aux particuliers sera effective. Ces délais permettront à chacun de trouver dans un délai raisonnable des solutions alternatives aux produits phytosanitaires : un rapport sur les freins juridiques et économiques au développement empêchant le développement des substances et préparations alternatives aux produits chimiques de synthèse sera publié d’ici à la fin de l’année prochaine.

Pour Joël Labbé, « l’adoption de cette proposition de loi constitue une forte avancée sanitaire et environnementale, et marque le début d’une prise de conscience de l’ensemble de la classe politique sur ce sujet », à l’heure où la France détient encore les tristes records de 1er pays consommateur de pesticides au niveau européen et de troisième pays au niveau mondial.

Joël Labbé / Communiqué

3 Commentaires

  1. 24 janvier 2014 à 18 h 33 min · Répondre

    Bravo Joêl,

    Cette lutte n’était pas gagnée d’avance !
    C’est un peu comme la première pierre d’un édifices ou les plans ne sont pas encore tracés.
    J’espère vivement que vous continuerez le combat vers une voie de développement plus raisonnable.

    Je vous souhaite de bien profiter de cette avancée en matière juridique.
    Mes sincères et reconnaissantes salutations.

    Suerte.

    Emmanuel D, jongleur solidaire.

  2. Schneider
    29 juillet 2014 à 9 h 02 min · Répondre

    Bonjour,

    Une belle avancée effectivement!
    Un seul petit point me laisse perplexe : le fait que ne soit mentionné que les espaces verts, de promenade et forêts… Cela veut-il dire qu’une commune pourra continuer de traiter copieusement trottoir, esplanade, entrées des écoles, collèges et lycées?
    Dans tous les cas, merci de cette loi qui j’espère sera bien appliquée et sans dérogation! et qui ouvrira la porte à de nouvelles réglementations visant le monde agricole…
    Cordialement,

    Une citoyenne convaincue que d’autres solutions sont possibles

    • admin
      26 septembre 2014 à 11 h 01 min · Répondre

      À l’exception des cimetières et des terrains de sports, tous les espaces publics sont concernés ! Bien cordialement.

Laisser un Commentaire

ouvrir