Ancrage territorial de l'alimentation plein écran

Auditions départementales sur l’ancrage territorial de l’alimentation

Vendredi 19 février 2016

Joël Labbé a été désigné rapporteur du la proposition de loi visant à favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation, qui sera débattue le 9 mars au Sénat. Dans ce cadre, il a procédé à une série d’auditions sur Paris, notamment des têtes de réseaux. Il lui importait d’auditionner également les acteurs en charge de la restauration collective dans son département, en prise directe avec les réalités du terrain. Une matinée d’auditions/table ronde a été organisée dans ce but le 19 février en mairie de Saint-Nolff, encadrée par un administrateur du Sénat. Chaque structure ou intervenant (GAB 56, Chambre d’Agriculture, manger Bio 56, élus et chargés de mission du Pays de Vannes et de Lorient Agglo, société de restauration, gestionnaire, association Les Pieds dans Le Plat…) était amené à s’exprimer dans un temps limité. La fin de la matinée était consacrée à un temps d’échanges.
L’objectif était avant tout d’avoir des retours sur les conditions de mise en œuvre des dispositions de la proposition de loi, qui prévoit 40 % de produits relevant de l’alimentation durable issus d’approvisionnements en circuits courts dans la composition des repas de la restauration collective, dont 20 % de produits issus de l’agriculture biologique, à l’horizon 2020. Un objectif issu du Grenelle de l’Environnement, malheureusement jamais mis en application jusqu’ici…

Laisser un Commentaire

ouvrir