Situation des horticulteurs et pépiniéristes

15e législature – Question écrite
> Publiée le 23/04/2020

M. Joël Labbé attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture et de l’alimentation en urgence sur les conséquences dramatiques de la fermeture des établissements des horticulteurs et pépiniéristes producteurs dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, au regard de la vente directe de leurs productions de fleurs, plantes et arbres. En effet, les productions sont en place pour le printemps, et plus de 60 % des ventes annuelles de la filière se concentrent sur les mois de mars, avril et mai. Ces professionnels ont pour la plupart obtenu l’autorisation de leur préfet de vendre leur production en drive sur leurs exploitations ou par livraisons, d’autant plus que depuis le 1er avril 2020, les plants potagers sont considérés comme des achats de première nécessité. Mais les jardineries, dont seuls les rayons consacrés à la nourriture aux animaux étaient accessibles au public, peuvent désormais proposer à la vente l’ensemble de leurs produits sur la totalité du territoire. Cette disparité de traitement entraine une incompréhension totale chez les horticulteurs et pépiniéristes : il s’interroge sur la raison pour laquelle il serait moins risqué de se rendre dans une jardinerie que chez un pépiniériste en plein air, dans la mesure où celui-ci respecte un protocole de vigilance sanitaire. Autre argument qui a son importance, leurs productions sont uniquement locales alors que les grosses jardineries importent en masse des plants venant des Pays-Bas ou d’Espagne. La filière horticole est réellement en danger. Aussi, il lui demande qu’un traitement national similaire à celui des jardineries puisse être mis en place dans les plus brefs délais pour la vente directe des productions des horticulteurs et pépiniéristes indépendants sur leurs sites d’exploitation, assorti de consignes sanitaires équivalentes.

Réponse du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation

En attente de réponse du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation.

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ouvrir